English (United Kingdom)French(FR)Deutsch(DE)Español(ES)Italian (IT)

Les maladies infectieuses

SARM (Staphylocoque résistant à la méthicilline)
Le SARM est une souche de Staphylocoque doré que l’on trouve fréquemment en milieu hospitalier et qui est résistant aux antibiotiques bêta-lactamines.
ERV (Entérocoque résistant à la vancomycine)
Le ERV est un entérocoque résistant à la vancomycine. Il vit naturellement dans l’intestin, mais il peut provoquer auprès de patients immuno-déprimés de graves maladies difficiles à traiter; comme par exemple la péritonite.
Salmonelle
La Salmonelle est une bactérie commune prospérant pricipalement au travers de nourritures contaminées par l’homme, les insectes et les rongeurs. Les Salmonelles sont par ailleurs des bactéries résistant bien à des conditions difficiles de l'environnement extérieur. Les Salmonelles provoquent des diarrhées, devant souvent être traitées par antibiotiques.
E.Coli 157
E. Coli est une bactérie pouvant causer une intoxication alimentaire à partir de seulement 100 bactéries souvent présentes au sein de denrées alimentaires pas assez cuites et transmises après utilisation des toilettes. E.Coli produit la verotoxine, une toxine capable au sein du gros intestin de détruire les murs des vaisseaux sanguins, ce qui provoque de fortes douleurs abdominales.
Clostridium difficile
Clostridium difficile est une bactérie sporulée naturellement présente dans nos intestins. L’utilisation d’antibiotiques peut provoquer une augmentation de leur présence au sein des intestins, et donc de leur toxine, provoquant douleurs et diarrhée. Clostridium difficile peut être traité par lavage des mains, mais en raison de son caractère sporulé, il est résistant à la désinfection des mains par solution hydro-alcoolique.
Campylobacter
Le Campylobacter est présent dans les intestins de nombreux animaux et insectes, à partir desquels il contamine fréquemment la viande, le lait et l’eau. Il peut survivre à de basses températures (même en dessous de 4°C) et même dans nos réfrigérateurs. Il suffit d’un petit nombre de Campylobacter pour provoquer une infection dont les symptômes tels que fièvre, maux de tête, diarhée et douleur abdominale peuvent durer de 2 à 7 jours.
Norovirus
Le Norovirus est responsable de l’une des infections alimentaires les plus répandues dans le monde et qui se traduit par une inflammation de l’appareil digestif. Le Norovirus se contracte majoritairement par l’absorption de crustacés crus ou par l’intermédiaire du vomis ou des excréments d’une tierce personne contaminée. Le Norovirus, comme tous les autres virus non enveloppés montre une certaine resistance face aux solutions hydro-alcooliques.
Rotavirus
Le Rotavirus provoque de la diarhée chez les enfants. La majorité des enfants de moins de 2 ans sont contaminés au moins 1 fois par le Rotavirus avant d’y développer une immunité. Les mains en contact avec du vomis ou des excréments provenant de diarrhée sont les portes d’entrée privilégiées de la contamination par Rotavirus.
Virus de la grippe
Le virus de la grippe est responsable de la grippe saisonnière. Grâce à son évolution perpétuelle, il permet de passer outre le phénomène du développement de l’immunité créant ainsi plusieurs épidémies saisonnières par an. Les principales routes de contamination incluent les particules en suspension dans l’air provenant d’éternuements et le contact avec les surfaces contaminées.
Staphylococcus
On trouve fréquemment cette bactérie sur les muqueuses des Hommes et des animaux.Le Staphylocoque provoque des infections principalement quand une personne souffrant d’une infection de la peau prépare des plats crus (Salade, dessert, sandwich etc) transmettant ainsi la bactérie à cet aliment. Le Staphyloccoque va ainsi libérer sur l’aliment une toxine, qui va provoquer chez la personne consommant cette nourriture, nausée, vomissements, diarrhée et douleurs abdominales.